• 75999 visits
  • 784 articles
  • 1426 hearts
  • 878 comments

Une vie de 36 ans en images, celle de Marilyn MONROE (1926 - 1962). Articles et photos classées par ordre chronologique... Vous allez assister à la métamorphose d'une petite fille à la vie ordinaire en femme la plus connue et glamour peut être de tous les temps.***************** BONNE VISITE **************** 20/02/2012

Une vie de 36 ans en images, celle de Marilyn MONROE (1926 - 1962).            Articles et photos classées par ordre chronologique... Vous allez assister à la métamorphose d'une petite fille à la vie ordinaire en  femme la plus connue et glamour peut être de tous les temps.***************** BONNE VISITE ****************
Une vie de 36 ans en images, celle de Marilyn MONROE (1926 - 1962).            Articles et photos classées par ordre chronologique... Vous allez assister à la métamorphose d'une petite fille à la vie ordinaire en  femme la plus connue et glamour peut être de tous les temps.***************** BONNE VISITE ****************

 
 

La mère de Marilyn, Gladys Pearl Monroe, née le 24 mai 1900 au Mexique de parents américains, travaille comme monteuse dans l'industrie cinématographique. Le 17 mai 1917, elle épouse John Newton « Jasper » Baker, dont Marilyn adoptera le patronyme en 1938. Le couple a deux enfants : Robert Kermit « Jack » (né le 10 novembre 1917) et Berniece Inez Gladys (née le 30 juillet 1919). Gladys connaît autant de liaisons sentimentales sans lendemain que de problèmes psychologiques et de santé. Le 20 juin 1921, elle demande le divorce pour « cruauté et cruauté mentale » mais est accusée en retour de « comportement indécent et de luxure ». Le divorce est prononcé le 11 mai 1923, Gladys obtenant la garde de ses enfants. Mais incapable de s'en occuper, elle est contrainte de les laisser à leur père, qui s'est installé dans le Kentucky et remarié. Robert meurt le 16 août 1933 à l'âge de 16 ans. Quant à Berniece, elle ne renouera avec sa mère qu'en 1939, alors que celle-ci est internée à l'hôpital Agnews State pour schizophrénie (c'est à cette occasion qu'elle apprendra l'existence de sa demi-s½ur, Norma Jeane). 20/02/2012

La mère de Marilyn, Gladys Pearl Monroe, née le 24 mai 1900 au Mexique de parents américains, travaille comme monteuse dans l'industrie cinématographique. Le 17 mai 1917, elle épouse John Newton « Jasper » Baker, dont Marilyn adoptera le patronyme en 1938. Le couple a deux enfants : Robert Kermit « Jack » (né le 10 novembre 1917) et Berniece Inez Gladys (née le 30 juillet 1919). Gladys connaît autant de liaisons sentimentales sans lendemain que de problèmes psychologiques et de santé. Le 20 juin 1921, elle demande le divorce pour « cruauté et cruauté mentale » mais est accusée en retour de « comportement indécent et de luxure ». Le divorce est prononcé le 11 mai 1923, Gladys obtenant la garde de ses enfants. Mais incapable de s'en occuper, elle est contrainte de les laisser à leur père, qui s'est installé dans le Kentucky et remarié. Robert meurt le 16 août 1933 à l'âge de 16 ans. Quant à Berniece, elle ne renouera avec sa mère qu'en 1939, alors que celle-ci est internée à l'hôpital Agnews State pour schizophrénie (c'est à cette occasion qu'elle apprendra l'existence de sa demi-s½ur, Norma Jeane).
La mère de Marilyn, Gladys Pearl Monroe, née le 24 mai 1900 au Mexique de parents américains, travaille comme monteuse dans l'industrie cinématographique. Le 17 mai 1917, elle épouse John Newton « Jasper » Baker, dont Marilyn adoptera le patronyme en 1938. Le couple a deux enfants : Robert Kermit « Jack » (né le 10 novembre 1917) et Berniece Inez Gladys (née le 30 juillet 1919). Gladys connaît autant de liaisons sentimentales sans lendemain que de problèmes psychologiques et de santé. Le 20 juin 1921, elle demande le divorce pour « cruauté et cruauté mentale » mais est accusée en retour de « comportement indécent et de luxure ». Le divorce est prononcé le 11 mai 1923, Gladys obtenant la garde de ses enfants. Mais incapable de s'en occuper, elle est contrainte de les laisser à leur père, qui s'est installé dans le Kentucky et remarié. Robert meurt le 16 août 1933 à l'âge de 16 ans. Quant à Berniece, elle ne renouera avec sa mère qu'en 1939, alors que celle-ci est internée à l'hôpital Agnews State pour schizophrénie (c'est à cette occasion qu'elle apprendra l'existence de sa demi-s½ur, Norma Jeane).
La mère de Marilyn, Gladys Pearl Monroe, née le 24 mai 1900 au Mexique de parents américains, travaille comme monteuse dans l'industrie cinématographique. Le 17 mai 1917, elle épouse John Newton « Jasper » Baker, dont Marilyn adoptera le patronyme en 1938. Le couple a deux enfants : Robert Kermit « Jack » (né le 10 novembre 1917) et Berniece Inez Gladys (née le 30 juillet 1919). Gladys connaît autant de liaisons sentimentales sans lendemain que de problèmes psychologiques et de santé. Le 20 juin 1921, elle demande le divorce pour « cruauté et cruauté mentale » mais est accusée en retour de « comportement indécent et de luxure ». Le divorce est prononcé le 11 mai 1923, Gladys obtenant la garde de ses enfants. Mais incapable de s'en occuper, elle est contrainte de les laisser à leur père, qui s'est installé dans le Kentucky et remarié. Robert meurt le 16 août 1933 à l'âge de 16 ans. Quant à Berniece, elle ne renouera avec sa mère qu'en 1939, alors que celle-ci est internée à l'hôpital Agnews State pour schizophrénie (c'est à cette occasion qu'elle apprendra l'existence de sa demi-s½ur, Norma Jeane).
La mère de Marilyn, Gladys Pearl Monroe, née le 24 mai 1900 au Mexique de parents américains, travaille comme monteuse dans l'industrie cinématographique. Le 17 mai 1917, elle épouse John Newton « Jasper » Baker, dont Marilyn adoptera le patronyme en 1938. Le couple a deux enfants : Robert Kermit « Jack » (né le 10 novembre 1917) et Berniece Inez Gladys (née le 30 juillet 1919). Gladys connaît autant de liaisons sentimentales sans lendemain que de problèmes psychologiques et de santé. Le 20 juin 1921, elle demande le divorce pour « cruauté et cruauté mentale » mais est accusée en retour de « comportement indécent et de luxure ». Le divorce est prononcé le 11 mai 1923, Gladys obtenant la garde de ses enfants. Mais incapable de s'en occuper, elle est contrainte de les laisser à leur père, qui s'est installé dans le Kentucky et remarié. Robert meurt le 16 août 1933 à l'âge de 16 ans. Quant à Berniece, elle ne renouera avec sa mère qu'en 1939, alors que celle-ci est internée à l'hôpital Agnews State pour schizophrénie (c'est à cette occasion qu'elle apprendra l'existence de sa demi-s½ur, Norma Jeane).

Tags : Gladys Pearl MONROE

Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé. 20/02/2012

Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé.
Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé.
Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé.
Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé.
Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé.
Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé.
Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé.
Marilyn MONROE naît le 1er juin 1926 à l'hôpital général de Los Angeles en Californie (voir certificat de naissance), sous le nom de Norma Jeane MORTENSON. Elle est cependant baptisée sous le nom de Norma Jeane BAKER. Son prénom est choisi par sa mère en référence à l'actrice Norma TALMADGE. Plus tard, Marilyn MONROE supprimera le « e » final de « Jeane ». Sur le certificat de naissance apparaissent les noms de sa mère, Gladys MONROE, et du mari de celle-ci à l'époque, Martin Edward MORTENSON (1897-1981), un Californien d'origine norvégienne. Le couple s'était marié le 11 octobre 1924 mais s'était séparé en mai 1925 (soit un an avant la naissance de Marilyn) ; MORTENSON obtient le divorce le 15 août 1928 pour « abandon de domicile ». Bien qu'elle soit une enfant légitime, Marilyn a toute sa vie nié le fait que MORTENSON soit son père. Lorsqu'elle était enfant, sa mère lui aurait montré une photographie d'un homme qui aurait été son père. Elle se souvient qu'il a une fine moustache et une certaine ressemblance avec Clark GABLE ; Pendant une très longue période, Gladys ne peut pas s'occuper de sa fille qui est confiée, entre autres, à des familles d'accueil. Marilyn préfère prétendre longtemps que sa mère est morte, plutôt que d'avouer qu'elle vit dans un institut spécialisé.

Tags : Les débuts dans la vie

Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER. 20/02/2012

Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER.
Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER.
Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER.
Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER.
Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER.
Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER.
Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER.
Norma Jeane est ainsi confiée pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida BOLENDER, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie). Dans son autobiographie, Marilyn mentionne qu'elle ne savait pas qui était « cette dame rousse » (sa mère) qui lui rendait visite de temps en temps pendant cette période. En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les ATKINSON, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l'année suivante suite à une nouvelle crise d'hystérie. En 1935, Grace McKEE, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s'installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » GODDARD, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d'abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana LOWER.

Tags : Les débuts dans la vie

Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940). 20/02/2012

Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940).
Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940).
Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940).
Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940).
Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940).
Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940).
Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940).
Les débuts dans la vie (de 1933 à 1940).

Tags : Les débuts dans la vie

En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari. 20/02/2012

En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari.
En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari.
En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari.
En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari.
En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari.
En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari.
En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari.
En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » DOUGHERTY, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés, "la Radioplane Company", créée par l'acteur Reginald DENNY. Grace, qui arrange le mariage, organise les noces qui ont lieu le 19 juin 1942, soit quelques jours après son seizième anniversaire. Un an plus tard, Jim rejoint la marine marchande puis en 1944 l'équipage du B-17 au-dessus de l'Allemagne, avant son retour à la vie civile dans le LAPD. Norma Jeane travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes dans l'usine de son mari.

Tags : Jim DOUGHERTY

"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier). 20/02/2012

"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier).
"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier).
"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier).
"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier).
"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier).
"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier).
"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier).
"Les années Jim" : Ce qu'a relaté Marilyn de sa vie de femme mariée ne correspond en rien aux affirmations que Jim a faites beaucoup plus tard. Alors qu'elle raconte que la sexualité ne l'intéressait pas à cet âge et qu'elle considérait Jim plutôt comme un grand frère, lui s'étend sur l'initiation dont il a fait profiter sa jeune épouse. (sur les photos, Norma Jeane aux côtés de son mari et d'amis de ce dernier).

Tags : Jim DOUGHERTY

"Les années Jim", les années 40. 20/02/2012

"Les années Jim", les années 40.
"Les années Jim", les années 40.
"Les années Jim", les années 40.
"Les années Jim", les années 40.
"Les années Jim", les années 40.
"Les années Jim", les années 40.
"Les années Jim", les années 40.
"Les années Jim", les années 40.

Tags : Jim DOUGHERTY

En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ». 20/02/2012

En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ».
En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ».
En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ».
En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ».
En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ».
En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ».
En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ».
En 1944, elle rencontre pour la première fois sa demi-s½ur, Berniece BAKER-MIRACLE (photos du bas), dans le Tennessee, son demi-frère, Hermitt Jack, étant mort plus tôt. La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l'automne 1944 par le photographe David CONOVER (photos couleures) dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre (photos 1,3,5 Norma et ses collègues de travail). En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-ups et commence à se faire connaître comme la « Mmmmm girl ».

Tags : Berniece demi-soeur

Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945. 20/02/2012

Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945.
Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945.
Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945.
Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945.
Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945.
Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945.
Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945.
Norma Jeane aux alentours de 1944 : On la voit ici avec son mari Jim (à l'extrême droite) ainsi qu'un ami, avec sa soeur Berniece qui a écrit un livre à sa mémoire, et le tout premier article du jeune modèle Norma Jeane paru dans le magazine MOVIELAND en 1945.

Tags : Berniece demi-soeur