• 75999 visits
  • 784 articles
  • 1426 hearts
  • 878 comments

RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende. 20/02/2012

RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende.
RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende.
RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende.
RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende.
RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende.
RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende.
RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende.
RENCONTRE avec De DIENES. Avant Marilyn, il y eut Norma Jeane... La vie du photographe de mode Andre De DIENES bascula le jour de 1945 où il rencontra une charmante apprentie mannequin nommée Norma Jeane DOUGHERTY. Il tomba immédiatement amoureux de sa fraîcheur et de son charme, et les deux jeunes gens se fiancèrent, un temps. Ensemble, ils aimaient se lancer sur les routes, à l'aventure, et De DIENES photographia Norma Jeane dans tous les cadres naturels possibles, dans le style original qui faisait sa patte. Il rassembla vite un impressionnant portfolio de clichés, qui aidèrent cette petite brune souriante à lancer sa carrière de mannequin et, quelques années plus tard, la carrière d'actrice de cinéma qui fit d' elle une légende.

Tags : 1945 De DIENES

André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn. 20/02/2012

André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn.
André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn.
André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn.
André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn.
André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn.
André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn.
André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn.
André De DIENES, mémoires. Ces mémoires racontent une magnifique histoire d’amour et d’amitié, du point de vue d’un homme qui a côtoyé Marilyn au plus près. De DIENES décrit la manière dont Norma Jean s’est transformée en Marilyn MONROE — la mue d’une jeune fille sensible mais ambitieuse en star mondiale profondément perturbée — de l’intérieur, et donne à voir une facette jusqu’alors mal connue de Marilyn.

Tags : 1945 De DIENES

André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie. 20/02/2012

André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie.
André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie.
André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie.
André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie.
André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie.
André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie.
André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie.
André De DIENES parlera avec pudeur de sa relation intime avec le sex-symbol américain et ils resteront amis toute leur vie.

Tags : 1945 De DIENES

Norma Jeane en 1945 photographiée par André De DIENES : mini-bio du photographe : André De DIENES rencontra Marilyn en novembre 1945. Né en 1913 en Hongrie, machiniste d'opérettes à Budapest, il avait été remarqué, alors qu'il photographiait des statues dans un jardin parisien, par un couturier anglais, Edward MOLYNEUX, qui lui propose de devenir le photographe attitré de sa maison. DIENES travaille aussi pour "Vogue", "Harper's Bazaar", signe des reportages sur les Noirs à Harlem ou les Indiens de tribus disséminées dans les Etats-Unis, lorsqu'il s'installe dans un hôtel-d'Hollywood, "le jardin d'Allah". C'est là que, un jour, une certaine Norma Jeane BAKER, 19 ans, entre dans sa chambre vêtue d'un pull rose pâle moulant et, avec un ruban rose dans les cheveux. DIENES, qui trouve qu'elle ressemble à "un ravissant lapin de Pâques", est subjugué. Ils décident de partir en voyage ensemble pour effectuer dans les vastes étendues de l'Ouest des portraits glamour et des photos déshabillées ... DIENES raconte le périple ... Particulièrement touchantes sont les descriptions de certaines séances : ... ses désespoirs, ses demandes d'amour et d'affection, ses dérobades. Le reste est affaire de magie, de mystère, de lumière. 21/02/2012

Norma Jeane en 1945 photographiée par André De DIENES : mini-bio du photographe : André De DIENES rencontra Marilyn en novembre 1945. Né en 1913 en Hongrie, machiniste d'opérettes à Budapest, il avait été remarqué, alors qu'il photographiait des statues dans un jardin parisien, par un couturier anglais, Edward MOLYNEUX, qui lui propose de devenir le photographe attitré de sa maison. DIENES travaille aussi pour "Vogue", "Harper's Bazaar", signe des reportages sur les Noirs à Harlem ou les Indiens de tribus disséminées dans les Etats-Unis, lorsqu'il s'installe dans un hôtel-d'Hollywood, "le jardin d'Allah". C'est là que, un jour, une certaine Norma Jeane BAKER, 19 ans, entre dans sa chambre vêtue d'un pull rose pâle moulant et, avec un ruban rose dans les cheveux. DIENES, qui trouve qu'elle ressemble à "un ravissant lapin de Pâques", est subjugué. Ils décident de partir en voyage ensemble pour effectuer dans les vastes étendues de l'Ouest des portraits glamour et des photos déshabillées ... DIENES raconte le périple ... Particulièrement touchantes sont les descriptions de certaines séances : ... ses désespoirs, ses demandes d'amour et d'affection, ses dérobades. Le reste est affaire de magie, de mystère, de lumière.
Norma Jeane en 1945 photographiée par André De DIENES : mini-bio du photographe : André De DIENES rencontra Marilyn en novembre 1945. Né en 1913 en Hongrie, machiniste d'opérettes à Budapest, il avait été remarqué, alors qu'il photographiait des statues dans un jardin parisien, par un couturier anglais, Edward MOLYNEUX, qui lui propose de devenir le photographe attitré de sa maison. DIENES travaille aussi pour "Vogue", "Harper's Bazaar", signe des reportages sur les Noirs à Harlem ou les Indiens de tribus disséminées dans les Etats-Unis, lorsqu'il s'installe dans un hôtel-d'Hollywood, "le jardin d'Allah". C'est là que, un jour, une certaine Norma Jeane BAKER, 19 ans, entre dans sa chambre vêtue d'un pull rose pâle moulant et, avec un ruban rose dans les cheveux. DIENES, qui trouve qu'elle ressemble à "un ravissant lapin de Pâques", est subjugué. Ils décident de partir en voyage ensemble pour effectuer dans les vastes étendues de l'Ouest des portraits glamour et des photos déshabillées ... DIENES raconte le périple ... Particulièrement touchantes sont les descriptions de certaines séances : ... ses désespoirs, ses demandes d'amour et d'affection, ses dérobades. Le reste est affaire de magie, de mystère, de lumière.
Norma Jeane en 1945 photographiée par André De DIENES : mini-bio du photographe : André De DIENES rencontra Marilyn en novembre 1945. Né en 1913 en Hongrie, machiniste d'opérettes à Budapest, il avait été remarqué, alors qu'il photographiait des statues dans un jardin parisien, par un couturier anglais, Edward MOLYNEUX, qui lui propose de devenir le photographe attitré de sa maison. DIENES travaille aussi pour "Vogue", "Harper's Bazaar", signe des reportages sur les Noirs à Harlem ou les Indiens de tribus disséminées dans les Etats-Unis, lorsqu'il s'installe dans un hôtel-d'Hollywood, "le jardin d'Allah". C'est là que, un jour, une certaine Norma Jeane BAKER, 19 ans, entre dans sa chambre vêtue d'un pull rose pâle moulant et, avec un ruban rose dans les cheveux. DIENES, qui trouve qu'elle ressemble à "un ravissant lapin de Pâques", est subjugué. Ils décident de partir en voyage ensemble pour effectuer dans les vastes étendues de l'Ouest des portraits glamour et des photos déshabillées ... DIENES raconte le périple ... Particulièrement touchantes sont les descriptions de certaines séances : ... ses désespoirs, ses demandes d'amour et d'affection, ses dérobades. Le reste est affaire de magie, de mystère, de lumière.
Norma Jeane en 1945 photographiée par André De DIENES : mini-bio du photographe : André De DIENES rencontra Marilyn en novembre 1945. Né en 1913 en Hongrie, machiniste d'opérettes à Budapest, il avait été remarqué, alors qu'il photographiait des statues dans un jardin parisien, par un couturier anglais, Edward MOLYNEUX, qui lui propose de devenir le photographe attitré de sa maison. DIENES travaille aussi pour "Vogue", "Harper's Bazaar", signe des reportages sur les Noirs à Harlem ou les Indiens de tribus disséminées dans les Etats-Unis, lorsqu'il s'installe dans un hôtel-d'Hollywood, "le jardin d'Allah". C'est là que, un jour, une certaine Norma Jeane BAKER, 19 ans, entre dans sa chambre vêtue d'un pull rose pâle moulant et, avec un ruban rose dans les cheveux. DIENES, qui trouve qu'elle ressemble à "un ravissant lapin de Pâques", est subjugué. Ils décident de partir en voyage ensemble pour effectuer dans les vastes étendues de l'Ouest des portraits glamour et des photos déshabillées ... DIENES raconte le périple ... Particulièrement touchantes sont les descriptions de certaines séances : ... ses désespoirs, ses demandes d'amour et d'affection, ses dérobades. Le reste est affaire de magie, de mystère, de lumière.
Norma Jeane en 1945 photographiée par André De DIENES : mini-bio du photographe : André De DIENES rencontra Marilyn en novembre 1945. Né en 1913 en Hongrie, machiniste d'opérettes à Budapest, il avait été remarqué, alors qu'il photographiait des statues dans un jardin parisien, par un couturier anglais, Edward MOLYNEUX, qui lui propose de devenir le photographe attitré de sa maison. DIENES travaille aussi pour "Vogue", "Harper's Bazaar", signe des reportages sur les Noirs à Harlem ou les Indiens de tribus disséminées dans les Etats-Unis, lorsqu'il s'installe dans un hôtel-d'Hollywood, "le jardin d'Allah". C'est là que, un jour, une certaine Norma Jeane BAKER, 19 ans, entre dans sa chambre vêtue d'un pull rose pâle moulant et, avec un ruban rose dans les cheveux. DIENES, qui trouve qu'elle ressemble à "un ravissant lapin de Pâques", est subjugué. Ils décident de partir en voyage ensemble pour effectuer dans les vastes étendues de l'Ouest des portraits glamour et des photos déshabillées ... DIENES raconte le périple ... Particulièrement touchantes sont les descriptions de certaines séances : ... ses désespoirs, ses demandes d'amour et d'affection, ses dérobades. Le reste est affaire de magie, de mystère, de lumière.
Norma Jeane en 1945 photographiée par André De DIENES : mini-bio du photographe : André De DIENES rencontra Marilyn en novembre 1945. Né en 1913 en Hongrie, machiniste d'opérettes à Budapest, il avait été remarqué, alors qu'il photographiait des statues dans un jardin parisien, par un couturier anglais, Edward MOLYNEUX, qui lui propose de devenir le photographe attitré de sa maison. DIENES travaille aussi pour "Vogue", "Harper's Bazaar", signe des reportages sur les Noirs à Harlem ou les Indiens de tribus disséminées dans les Etats-Unis, lorsqu'il s'installe dans un hôtel-d'Hollywood, "le jardin d'Allah". C'est là que, un jour, une certaine Norma Jeane BAKER, 19 ans, entre dans sa chambre vêtue d'un pull rose pâle moulant et, avec un ruban rose dans les cheveux. DIENES, qui trouve qu'elle ressemble à "un ravissant lapin de Pâques", est subjugué. Ils décident de partir en voyage ensemble pour effectuer dans les vastes étendues de l'Ouest des portraits glamour et des photos déshabillées ... DIENES raconte le périple ... Particulièrement touchantes sont les descriptions de certaines séances : ... ses désespoirs, ses demandes d'amour et d'affection, ses dérobades. Le reste est affaire de magie, de mystère, de lumière.
Norma Jeane en 1945 photographiée par André De DIENES : mini-bio du photographe : André De DIENES rencontra Marilyn en novembre 1945. Né en 1913 en Hongrie, machiniste d'opérettes à Budapest, il avait été remarqué, alors qu'il photographiait des statues dans un jardin parisien, par un couturier anglais, Edward MOLYNEUX, qui lui propose de devenir le photographe attitré de sa maison. DIENES travaille aussi pour "Vogue", "Harper's Bazaar", signe des reportages sur les Noirs à Harlem ou les Indiens de tribus disséminées dans les Etats-Unis, lorsqu'il s'installe dans un hôtel-d'Hollywood, "le jardin d'Allah". C'est là que, un jour, une certaine Norma Jeane BAKER, 19 ans, entre dans sa chambre vêtue d'un pull rose pâle moulant et, avec un ruban rose dans les cheveux. DIENES, qui trouve qu'elle ressemble à "un ravissant lapin de Pâques", est subjugué. Ils décident de partir en voyage ensemble pour effectuer dans les vastes étendues de l'Ouest des portraits glamour et des photos déshabillées ... DIENES raconte le périple ... Particulièrement touchantes sont les descriptions de certaines séances : ... ses désespoirs, ses demandes d'amour et d'affection, ses dérobades. Le reste est affaire de magie, de mystère, de lumière.

Tags : 1945 De DIENES

Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie. 21/02/2012

Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie.
Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie.
Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie.
Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie.
Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie.
Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie.
Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie.
Norma Jeane by André De DIENES 1945. (photos prisent dans le désert de "la vallée de la mort" en Californie.

Tags : 1945 De DIENES

Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite). 21/02/2012

Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite).
Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite).
Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite).
Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite).
Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite).
Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite).
Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite).
Norma Jeane by André De DIENES 1945 (suite).

Tags : 1945 De DIENES

1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES. 21/02/2012

1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES.
1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES.
1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES.
1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES.
1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES.
1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES.
1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES.
1945 Norma Jeane toujours photographiée par De DIENES.

Tags : 1945 De DIENES

Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session. 21/02/2012

Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session.
Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session.
Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session.
Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session.
Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session.
Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session.
Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session.
Décembre 1945, De DIENES emmène Norma Jeane dans l'Oregon pour cette séance photos ; on peux voir une vue du "Timberline Lodge", hôtel où ils séjournèrent lors de cette session.

Tags : 1945 De DIENES

1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES. 21/02/2012

1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES.
1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES.
1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES.
1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES.
1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES.
1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES.
1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES.
1945, 2 nouvelles séries de photos prisent par André De DIENES.

Tags : 1945 De DIENES

Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES. 21/02/2012

Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES.
Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES.
Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES.
Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES.
Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES.
Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES.
Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES.
Nouvelle session photographique faite en 1945 toujours par De DIENES.

Tags : 1945 De DIENES